Misoprostol et rupture utérine

Informations sur l'usage du cytotec® (misoprostol) en obstétrique et sur l'accouchement déclenché en général
mamancyto
Administrateur
Messages : 120
Inscription : 24 octobre 2011, 21:47

Misoprostol et rupture utérine

Message par mamancyto » 26 décembre 2017, 10:53

Uterine rupture in a primigravida with misoprostol used for induction of labour, Annamma Thomas, Rose Jophy, Arun Maskhar, Reji Koshy Thomas, BJOG, vol.110, fev 2003
En Inde, une jeune femme de 19 ans est déclenchée à 39 semaines de gestation. C'est sa 1ère grossesse, elle n'a pas d'utérus cicactriciel.
A 14h00, elle reçoit 50µg de misoprostol par voie vaginale.
A 22h00, elle reçoit une 2ème dose de 50 µg, toujours par voie vaginale.
Césarienne d'urgence vers 03h30 pour décélérations du rythme cardiaque foetal + liquide amniotique méconial.
Une rupture utérine de 15 cm est découverte lors de l'opération.
L'article date de 2003.

Sachan R, Patel ML, Sachan P et al. Rupture of unscarred uterus in
primigravida after induction of labour with misoprostol - a rare complication. Int J Health Sci
Res. 2016; 6(8):405-408.

On continue avec l'Inde. L'article date de 2016.
Une jeune femme de 24 ans dont c'était la 1ère grossesse a été déclenchée au cytotec (25µg par voie vaginale toutes les 4 heures, la dose totale n'est pas mentionnée).
D'après ce que je comprends, la femme a été transférée à l'hôpital de Lucknow pour cause d'hyperstimulation avec suspicion de rupture utérine (le transfert a duré 6 heures, je n'ose même pas imaginer dans quelles conditions).
Le bébé est décédé.
La réparation de l'utérus a été très difficile :
Uterus was badly torn and tissue was necrosis due to lack of healthy tissue repair of rupture uterus was done with very difficulty.
L'article mentionne le traumatisme vécu par la mère, ce qui est assez rare dans la littérature médicale.
she lost her baby and she faced lots of physical, mental and psychological trauma as well.
L'auteur conclut que dans les pays à faibles ressources, le misoprostol ne devrait être utilisé que dans des centres équipés pour réaliser une césarienne d'urgence et disposant d'unité de soins intensifs néonataux.


Uterine Rupture in an Unscarred Uterus Following Induced Labor with Titrated Oral Misoprostol
William Ceurvels1, Shi-Yann Cheng2,3, Open Journal of Obstetrics and Gynecology, 2015, 5, 795-798

Chine, 2015
Une femme de 35 ans, a déjà eu 2 accouchements vaginaux sans complication.
Déclenchée à 40 semaines + 3 jours pour terme dépassé.
Elle reçoit du misoprostol oral titré dosé à 20µg toutes les heures (4 doses à partir de 8h30).
Puis à partir de 12h30, elle reçoit 40µg toutes les heures (5 doses).
Soit un total de 280 µg.
Elle accouche à 17h10 d'un bébé de 3k450.
A 18h50 elle présente des signes d'hémorragie grave.
Lors de l'opération réalisée en urgence, une rupture utérine est découverte, qui nécessitera une hystérectomie.

Répondre