Enola, partie pour toujours

Ce forum est destiné à recueillir vos témoignages sur l'utilisation ou la non utilisation du cytotec® (misoprostol) dans les déclenchements d'accouchements.
MaEnola
Messages : 2
Inscription : 27 février 2013, 22:22

Enola, partie pour toujours

Message par MaEnola » 27 février 2013, 23:36

Voici mon histoire:
En 2008, mon compagnon et moi décidons d'avoir un bébé. J’arrête la pilule et nous attendons. Arès 5 mois sans règles, et 2 tests négatifs, je vais voire ma gynéco pour comprendre. Là elle me dit que c'est à cause de mon surpoids que je n'ai plus de règles et que je ne tomberais pas enceinte sans perdre beaucoup de poids...

Je change de médecin, au premier examen il me prescrit des courbes de température, des analyses de sang, une hystérographie, un spermogramme pour chéri. Après 6 mois de courbes, plus tous les examens, on s'aperçoit que j'ai une trompe de bouchée, donc opération. Tout se passe bien, on doit attendre 3 mois pour retenter le coup. Et ça ne marche toujours pas. Il me prescrit du Clomid, avec des échos et là, pas d'ovule...du coup direction la PMA (procréation médicalement assistée)

Nouveaux examens, et là on m'explique ma maladie: le syndrome des ovaires micro-polykystiques, en gros je n'ovule pas ou très rarement.
Je perds du poids car ça peut aider mais ça ne règle pas le problème, et on commence les stimulations ovariennes.

Juin 2009 miracle, je suis enceinte, je pleure de joie pendant 2 heures dans les bras de mon chéri, je n'y croyais pas!!
A 3 semaines de grossesse j'ai la chance de voir mon bébé pour la première fois, même si ce n'est qu'un minuscule point blanc sur l'écho, elle est là!! ET puis la grossesse se poursuit.

Première écho tout va très bien, deuxième écho, c'est une fille pour le plus grand bonheur de papa, troisième écho, elle va toujours très bien, elle devrait faire 3kg 300 à la naissance prévue le 10 mars 2010.

Et puis le 10 mars arrive et toi tu restes bien au chaud dans mon ventre. Visite chez la sage femme, monito, tout va bien, mais le col est bien fermé. Le vendredi 12, écho de contrôle. Tu vas toujours bien mais il ne reste plus beaucoup de liquide amniotique donc je monte en maternité. On m'examine, re monito, et on mature mon col avec un quart de cytotec (ce qui ne fonctionne pas)je reste à la mater, monito toutes les 4 heureset on continue à maturer mon col. Le médecin de garde me promet une césarienne le lendemain matin si rien ne se passe. Le samedi 13, rien ne s'est passé mais le gynéco de garde change et plus de césarienne prévue, on continue la maturation.
En fin d'après-midi, on voit quelques anomalies de son rythme cardiaque alors on décide de me déclencher les contractions (ocytocine plus péridurale). Je passe la nuit en salle de travail, Il y a plusieurs alertes du rythme cardiaque et les contractions sont très rapprochées (je le sais grâce à mon dossier) mais personne ne prend la décision de faire une césarienne, et le dimanche 14 mars, à 6h43, Enola, 3kg300 et 51cm, arrive avec les forceps car elle n'a pas voulu descendre dans mon bassin...

Les médecins la prennent en charge très vite car elle ne respire pas tout de suite, mais en moins de 2 minutes je l'entends pleurer et je vois son petit ventre bouger... ouf tout va bien!!
Le pédiatre l'emmène en néonat pour l'examiner, peut-être a-t-elle du liquide dans ses poumons.

Je sors de la salle d'accouchement, je vais voir mon bébé, elle va bien, un peu fatiguée par cette arrivée assez longue, mais ses poumons vont très bien, ses intestins sont fragiles car elle a ingéré du liquide qui était de mauvaise qualité mais ça doit se résorber en 12 à 24 h donc rien d'important.

Je retourne dans ma chambre seule, avec chéri, car elle reste en néonat sous surveillance. vers 15h, une pédiatre vient me voir: il y a un problème avec son taux de lactates, elle va être transférée dans un autre hopital, sans moi, sans son papa. Je ne comprends pas, je vais la voir, la prends dans mes bras, que se passe-t-il? ça veut dire quoi lactates?? elle part seule dans l'ambulance du SAMU suivie par son papa et son papi.

"Elle a souffert à l'accouchement" voilà ce qu'on me dit.
Le lendemain, visite à l’hôpital, je vois ma puce dans une couveuse, avec des tubes partout, des bleus car on a eu du mal à la perfuser, des machines qui sonnent, et moi qui ne comprends rien.
On voit les médecins: il s'agit d'un manque d'oxygène pendant l'accouchement. Ils ne savent pas quels sont les lésions sur son petit cerveau, il va falloir faire des examens.

En attendant tous les examens et les résultats, j'apprivoise ta couveuse, j'apprends à m'occuper de toi, je change tes couches, te fais des petits soins, te donne des bains, te prends dans mes bras en peau à peau. J'apprends à être maman!!

Et les résultats tombent: Le premier IRM est inquiétant mais il ne faut pas perdre espoir, à 11 jours de vie elle passe son deuxième IRM et là le verdict tombe. Le cerveau de notre bébé a été fortement endommagé par ce manque d'oxygène. Il est préférable d’arrêter la réa.

Après 8 jours, elle s'est éteinte dans nos bras, le 02 avril 2010.

mamancyto
Administrateur
Messages : 120
Inscription : 24 octobre 2011, 21:47

Re: Enola, partie pour toujours

Message par mamancyto » 28 février 2013, 21:20

MaEnola,

Merci d'avoir partagé ce terrible récit. Je suis bouleversée, comme à chaque fois que l'on découvre une nouvelle victime.
Que de souffrance pour quelques euros économisés !
Personne ne pourra te rendre ta fille chérie, mais tu peux te battre pour obtenir la vérité.
Reçois tout notre soutien et notre affection.

Anne

Répondre