Nouvelle venue

Ce forum est destiné à recueillir vos témoignages sur l'utilisation ou la non utilisation du cytotec® (misoprostol) dans les déclenchements d'accouchements.
milie
Messages : 1
Inscription : 02 février 2012, 19:23

Nouvelle venue

Message par milie » 07 mars 2012, 14:01

Bonjour,
J'ignore si je poste au bon endroit ! Je voulais apporter mon témoignage. Je m'appelle Emilie. J'ai connu ce site grâce à une amie : mamancyto.
Il faut, je pense, que je commence par parler de mes soucis de santé. J'ai une maladie génétique qui, entre autres, donne des nodules sur la peau ou des kystes à l'intérieur. Dans de très rares cas, cela engendre des anévrysmes. J'ignorais que j'en avais à ce moment-là !
J'ai accouché à l'hôpital de Poissy le 16 février 2011. Je leur ai, bien évidemment parlé de ma maladie. Ils savaient aussi que j'avais été opérée d'une tumeur au cerveau en 2000. (Toute la tumeur n'a pas pu être enlevée, il en reste un peu).
A Poissy, ils ont souhaité m'accoucher par voie basse et ont demandé le feu vert à l'hôpital qui me suit pour ma maladie (voir si cela pouvait être un souci pour la tumeur). Le feu vert a été donné : les efforts de poussée n'ont pas d'incidence sur le reliquat tumoral. De fait, c'était vrai !
Aussi, (c'est compliqué!) j'ai fait une pré-éclampsie (hypertension artérielle 14.9 en moyenne) avec de la protéine dans les urines. Dans la mesure où j'étais à 37 semaines, les médecins ont décidé de me déclencher. Ils ont dit que le bébé était considéré comme à terme et qu'il ne fallait pas courir de risques à cause de la pré-éclampsie. On m'a alors dit qu'on me déclencherait mais on ne m'a pas parlé du cytotec (inconvénients / risques...) C'était comme ça, la question de savoir si c'était bon ou non ne se posait pas. On m'a mis un premier comprimé puis, comme le col ne s'ouvrait pas, un deuxième. J'ai ressenti de très fortes douleurs ... Mais je pensais que c'était normal de souffrir comme ça. Puis j'ai vomi et j'ai senti une boule pousser dans mon cou. Je pensais que c'était un nodule lié à ma maladie.
J'avais tellement mal à cause des contractions, qu'on m'a posé la péridurale. L'ouverture de mon col est passé très rapidement de 1 à 10. Le bébé était en souffrance foetale. Il a manqué d'oxygène. La sage femme l'a posé sur mon ventre une demie seconde et est repartie avec. Mon petit loup (Pierre) n'a pas pleuré. Aussi, il avait le cordon ombilical enroulé autour du cou.
Ensuite, il est revenu en couveuse. Il allait bien. On lui a donné de l'oxygène;
Quelques jours après, il a eu deux examens destinés à vérifier qu'il n'avait pas de séquelles liées à ce manque d'oxygène. Tout allait bien.
Apparemment, les souffrances foetales sont récurrents dans les cas de déclenchements par cytotec...
Ah oui... La douleur dans le cou me direz-vous...
Les jours qui ont suivi l'accouchement, j'avais très mal au cou. Après beaucoup de questionnements, un scanner, on me dit que j'ai des anévrismes non dangereux (dans la tête et dans le cou). On ne va pas y toucher.
Une semaine après, j'ai encore de fortes douleurs, ça ne va pas. Mal à la tête, un syndrôme de Claude Bernard Horner (un oeil plus petit et plus rentré que l'autre). Je vais dans l'hôpital qui me suit et je refais un examen (artériographie) et là, sonnette d'alarme, il faut intervenir. L'anévrisme de la carotide a énormément évolué (cytotec? tension artérielle??? )
Lors de l'opération, l'anévrisme s'est rompu et dans l'urgence, le médecin a arraché le nerf facial. Aujourd'hui, j'ai une paralysie faciale. Mais je dois m'estimer heureuse ; l'anévrisme se serait apparemment rompu et sans ce médecin, bébé Pierre serait sans doute orphelin de mère aujourd'hui et mon chéri serait seul avec lui.
Je me demande si l'utilisation du cytotec a pu avoir une incidence sur cet anévrisme (de fait, j'ai appris qu'il était déjà là depuis longtemps car il apparaissait sur les précédents IRM mais on ne m'en avait pas parlé. Sans doute parce qu'il était jugé non dangereux).
Etait-il judicieux de me déclencher avec le cytotec vus mes antécédents? Ce médicament est extrêmement dangereux, dans un cas comme le mien, comme dans le cas d'une maman qui est en bonne santé. Mon bébé a souffert de ce déclenchement, les contractions ont été trop violentes. Je n'ose même pas imaginer ce qui se serait passé s'il avait eu des séquelles à cause de ce manque d'oxygène...
Beaucoup de mamans, de bébés ont souffert de déclenchements avec cytotec, et les médecins continuent de l'utiliser. J'ai du mal à comprendre...
Voilà, ma petite présentation est faite !!!

mamancyto
Administrateur
Messages : 120
Inscription : 24 octobre 2011, 21:47

Re: Nouvelle venue

Message par mamancyto » 13 mars 2012, 22:26

Bonjour Milie, et merci pour ton témoignage.

Ce qui t'est arrivé est épouvantable. Encore un manque de chance te dira probablement le gynéco, mais ça fait quand-même beaucoup de malchance avec ce médicament.

On peut effectivement se poser la question : Est-il judicieux de déclencher des femmes ayant une grossesse à haut risque avec le médicament le plus dangereux, à des doses dont il est prouvé qu'elles engendrent plus de complications que les méthodes traditionnelles ?

Ce serait intéressant d'avoir des avis éclairés sur ton cas.
Peux-tu nous donner le nom de ta maladie ?


Bises,
Anne

Répondre