Qui sommes-nous ?

Ce forum est destiné à recueillir vos témoignages sur l'utilisation ou la non utilisation du cytotec® (misoprostol) dans les déclenchements d'accouchements.
mamancyto
Administrateur
Messages : 120
Inscription : 24 octobre 2011, 21:47

Qui sommes-nous ?

Message par mamancyto » 26 octobre 2011, 09:41

Anne et Frédéric, parents de deux enfants.

Notre fils est né sous cytotec® (accouchement déclenché pour cause de dépassement de terme). A l’époque, nous croyions encore qu’il était dangereux de laisser la grossesse se prolonger au delà de 41 SA, nous n’avions jamais entendu parler du cytotec®, et nous pensions qu’ «ILS savaient ce qu’ils faisaient ».
A la maternité, aucune information ne nous a été donnée à propos du cytotec®, ni sur l’absence d’Autorisation de Mise sur le Marché en obstétrique, ni sur les dangers liés à son utilisation, ni sur la violence des contractions : Rien. Ah ! Si, juste une petite phrase : « Ne vous inquiétez pas, ça va bien se passer ».

L’accouchement a été une catastrophe : Des contractions extrêmement fortes et rapprochées, d’une totale inefficacité (le col ne s’ouvrait pas). 22h après la première dose de cytotec®, la sage-femme rompt la poche des eaux. Une heure plus tard, c’est l’hypertonie utérine, le bébé est en détresse fœtale aigüe, il faut faire une césarienne en urgence. Notre fils ne respire pas à la naissance, il est tout blanc et tout mou, comme une poupée de chiffon. Il sera heureusement ranimé avec succès.

Par miracle, notre fils n’a gardé aucune séquelle, malgré une bradycardie de 22 minutes.

Quelques heures après l’accouchement, j’ai fait une hémorragie grave, qui a nécessité une transfusion sanguine et une embolisation des artères utérines.

Lorsque nous avons demandé des explications à l’hôpital, le gynécologue nous a décrit l’hypertonie utérine comme étant UNE contraction qui ne se relâchait pas (nous verrons plus loin que ce n’est pas tout à fait exact).
Quant à l’hémorragie, ils « étudiaient le placenta pour essayer de comprendre ».
A aucun moment, il n’a été fait de rapprochement entre les 2 accidents et l’utilisation du cytotec®. Au contraire, on m’a fait croire que le risque hémorragique venait de moi.

Ce qui fait que la grossesse suivante a été cataloguée « grossesse à risque » et donc suivie dans la même maternité ! (la seule du secteur à disposer du matériel pour réaliser une embolisation utérine en cas d’hémorragie)

Sauf que, cette fois-ci, on a géré autrement. Pupuce était aussi en retard de terme, mais elle est née sans aucun problème (et surtout sans aucune substance utérotonique), et je n’ai pas fait d’hémorragie.

Mais on n’allait pas tirer des conclusions basées uniquement sur notre propre expérience. Alors on a cherché... et on a trouvé quelques informations que l’on souhaite partager avec vous, victimes ou rescapés du cytotec®, parents en deuil, familles d’enfants handicapés à la suite d’un déclenchement sauvage, futurs parents ayant encore le pouvoir de dire « Non », professionnels de la santé, etc.

Il y a de toute évidence une sous-évaluation des accidents liés à l’utilisation du cytotec® en obstétrique, et nous avons besoin de vos témoignages pour dresser un état des lieux des déclenchements au cytotec® en France.

Anne & Fred

papacyto
Messages : 30
Inscription : 24 octobre 2011, 22:00

Re: Qui sommes-nous ?

Message par papacyto » 09 novembre 2011, 00:01

N'hésitez pas à vous inscrire pour participer aux discussions mais aussi pour rester informé régulièrement par email des discussions postées sur les forums en vous y abonnant (lien pour s'abonner en bas de page principale de chacun des deux forums).

papacyto
Messages : 30
Inscription : 24 octobre 2011, 22:00

Re: Qui sommes-nous ?

Message par papacyto » 21 novembre 2011, 03:32

Suivez-nous aussi sur twitter @bbcyto et Facebook

Verrouillé